"Sauvages" de Bruno Calendini

Salon de la photo 2008, je tombe sur un livre de photo animalière. Vous savez à quel point j’aime ce style de photo, alors ni une ni deux il se retrouve dans mon sac (payé bien sur). Puis on m’apprend que je peux me le faire dédicacé par Bruno Calendini, l’auteur.

J’en profite pour lui parler un peu de comment il voit son métier et comment il arrive à sortir de tels images. Il me raconte qu’il s’agit de travaille de plusieurs années pour faire un livre comme « Sauvages » mais aussi de rencontre…. Ça me laisse rêveuse. Mais il me dit aussi qu’à l’heure du numérique une photo c’est 50% du cliché et 50% de traitement photoshop. Ça, ça reste à être discuter… Mais bon.

Son livre est composé de nombreuses photos très varié en ce qui concerne le sujet (présence de beaucoup plus d’espèces animales que pour celui de Nick Brandt par exemple), dans les biotopes, mais aussi dans les situations d’observations de l’animal mais aussi de prise de vue. Un beau panel de ce qui est possible de faire avec des animaux. Puis vient le traitement en noir et blanc qui est aussi très bon.

Certaines photos seront certainement mythiques comme la patte d’un éléphant vue d’en dessous ou encore un guépard défendant sa proie. De magnifiques clichés qui ne demandent qu’à être vu et revue… D’autres clichés présentent de petites imperfections qui attirent l’œil comme le reflet de la jeep de prise de vue dans l’œil d’une lionne. Mais ce livre contient un nombre tellement important de bons clichés que quelques « détails » ne peuvent ternir l’ensemble, juste montré que la photo est à l’image de l’homme, imparfaite et que ce sont ces petits détails qui la rendent réaliste.

Enfin bref, un très bel ouvrage, dans la lignée de celui de Brandt, à voir absolument….

En ce qui concerne le site de l’auteur, il nous permet de vois que ce photographe immortalise avec la même finesse de travail les animaux que les humains. Nette préférence pour les photos en noir et blanc mais ce n’est que moi…

"Portraits de singes" de Jill Greenberg

Jill Greenberg est est une photographe connue pour ses portraits de star: Gwen Stephani, Christina Aguilera, Snoop Dogg, David Bowie, Britney Spears et autres… Puis un jour elle nous sort des photos d’animaux: chiens, ours et singes…. le livre que mon amoureux m’a offert c’est « Portrait de singes » (mais pourquoi donc…. 😀 )

Le principe: prendre les photos de nos proches cousins de la même façon que si c’était de grandes stars de cinéma ou de musique. Et ça donne quoi? Ben des photos avec une technique pleinement maitrisé, sur un font neutre (en studio quoi), dans des positions et des mimiques humaines au possible. Un mélange plutôt détonnant: l’animalité dans la neutralité d’un décor factice… Nous retrouvons beaucoup d’expression que nous pensons réserver aux primates « supérieurs » que nous sommes… Nous retrouvons ici un peu de « James and other apes ».

Un petit reproche tout de même: les humains sont tellement superficiels que l’utilisation de toshop est devenu obligatoire dans les haute sphère. Ce même traitement a été appliquer à nos amis singes ce qui parfois donne un résultat de poupée de porcelaine….

Un livre pour les amoureux de la photo studio….

"Hommage aux Primates" de Steve Bloom

Nous sommes en Guyane où les paysages sont magnifiques tout comme la faune et la flore. Lors d’un bref retour à la civilisation, mon homme m’offre ce très bel ouvrage qu’est « Hommage aux Primates  » de Steve Bloom. Un grand et beau livre sur nos cousins.

Vous connaissez bien évidemment le talent de Steve Bloom et ces photos ne dérogent pas  à la règle. Des clichés d’une humanité palpable: une bébé orang-outan d’une sagesse incroyable, un chimpanzé discutant avec les cieux ou encore des gorilles dans la brume. Mais Mr Bloom n’oublie pas les nasiques et leur nez de Cyrano, nos amis les macaques des sources chaudes où il fait bon vivre, et mes lémurs adorés.

Un livre où toutes les photos ne sont pas que techniques (certaines d’entre elles sont même clairement floues), mais où toutes racontent une histoire, notre histoire.

"Jungles" de Frans Lanting

Et oui on m’a encore offert un livre d’images (qui vous a dit que j’aimais ca???).  Alors voici une petite critique…. Il s’agit de « Jungles » de Frans Lanting.
C’est un livre en toute simplicité. Les images sont simples et pour certaines c’est ce qui leur donne tout leur charme. Comme c’est photo de levé ou de couché (à vous de deviner) de soleil sur la foret amazonienne.
Puis il y a ces détails. Par exemple, je suis tombé totalement fan d’une photo d’un oeil de toucan…. Magnifique!!!!! (même si l’on voit la flash dans un coin) Pour ceux qui aiment (comme mon père), il y a des détails de fourrure (jaguar, ara,…). Et le clou de ce livre, c’est les superbes clichés sur fond noir de renette, ou même de civette (animal très très rare…). Rien à redire.
Maintenant que j’ai fait tous les bons points, désolée, mais il va falloir que je parle des petits trucs qui clochent… Sur cetaines photos, le grain est trop présent notamment sur des paysages, et surtout, certaines photos sont floues. Je pense que c’est un choix de l’auteur mais je n’aurais pas fais le même. Certes certaines photos tel que celle d’un jaguar courant, peu être fait en fillage mais pourquoi rendre flou un portrait d’oiseau????
En bref, Très super ouvrage qui aurait pu être excellent (pour moi) sans ces petits détails qui gachent un peu le tout.

Son site

"Animal" de Steve Bloom

Bon, hier c’était mon anniversaire et que j’ai été gâtée….. Je ne vous ferais pas une liste de ce que j’ai reçu….. Mais parmi tous mes cadeaux mon amoureux m’a offert un très très très beau livre qui mérite d’être cité ici…. Alors voila….

C’est un livre de photos animalières de Steve Bloom. Son titre est simple et pur : « Animal ».

Ce livre est un concentré de beauté aussi par les scènes que l’auteur immortalise que par la technique des photos…. On assiste ainsi à de magnifiques filés (technique consistant à suivre un animal ou tout autre chose durant sa course ce qui donne un animal net dans un environnement totalement flou).

En feuilletant ce livre, hier soir avec mes parents et mon Yanou, il nous est paru évident qu’il s’agissait de l’œuvre de toute une vie! Ça donne à réfléchir et à relativiser les quelques clichés que j’ai pu faire de corrects.

Il me faut tout de même indiquer quelques bémols (après tout il y en a toujours…): l’auteur s’attarde un peu trop à mon gout sur des sujets magnifiques quoique « commun » dans le sens où plusieurs photos sont déjà connues sur le sujet.

En définitive, il s’agit d’un livre que je recommande à tous les amoureux de nature….

Voici le site de l’auteur: Steve Bloom

Edit du 2/01/09: Une réédition petit format est sortie dernièrement.